IE6 n'est pas compatible.

Contactez-nous pour tout soutien quant à votre navigateur.


Le comité d’experts

Le comité d’experts sur la modernisation de l’Office se compose de : David Besner, Wendy Grant-John, Brenda Kenny et des coprésidents Hélène Lauzon et Gary Merasty. Il sera guidé par le cadre de référence, qui énonce son mandat par rapport à l’examen. Ce cadre de référence tient compte des commentaires reçus durant la période de commentaires du public de 30 jours.

Biographies des membres du comité d’experts

Hélène Lauzon (co-présidente)

Mme Hélène Lauzon préside le Conseil patronal de l’Environnement du Québec (CPEQ), lequel fait valoir les préoccupations et les contributions des entreprises québécoises auprès des gouvernements et autres parties prenantes dans les secteurs de l’environnement et du développement durable. Elle est également co-présidente du Comité-conseil sur les changements climatiques du Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, ainsi que membre du conseil d’administration de l’Association minière du Québec et de la Société du Plan Nord.

Auparavant, Mme Lauzon était associée au sein du cabinet d’avocats Lavery, de Billy dans l’équipe de droit de l’environnement où elle a conseillé nombre d’entreprises sur des questions de nature préventive et curative portant sur les autorisations préalables à des projets, la procédure d’évaluation et d’examens des impacts environnementaux, la gestion de terrains contaminés, le contrôle des eaux de surface, des eaux souterraines et des rejets d’eaux usées, la gestion des matières résiduelles et des résidus dangereux, le contrôle des émissions atmosphériques et le transport de marchandises dangereuses.

Mme Lauzon a également été commissaire ad hoc pour l’Office de consultation publique de la Ville de Montréal.

Mme Lauzon est titulaire d’un baccalauréat en droit et d’une maîtrise en urbanisme.

Gary Merasty (co-président)

M. Merasty est président et directeur de l’exploitation de Des Nedhe Developments LP et il agit à titre de directeur de Canada West Foundation. Membre de la Nation crie de Peter Ballantyne, M. Merasty a été grand chef du Grand conseil de Prince Albert pendant deux mandats, en plus d’être député représentant le nord de la Saskatchewan. 

Premier détenteur du statut d’Indien de la Saskatchewan à être élu au Parlement, M. Merasty a siégé au Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Chambre des communes, au Comité permanent des affaires autochtones et du développement du Grand Nord et au Comité permanent des ressources humaines, du développement social et de la condition des personnes handicapées. Dans le caucus du Parti libéral, il a agi à titre de porte-parole suppléant aux Affaires indiennes et était conseiller spécial en matière de services aux Autochtones.

M. Merasty a œuvré au sein de divers comités, y compris ceux de Prince Albert Development Corporation, West Wind Aviation Limited Partnership, Saskatchewan Indian Institute of Technologies et Saskatoon Airport Authority. Il a précédemment occupé le poste de vice-président, Responsabilité sociale d’entreprise pour Cameco Corporation.

M. Merasty détient un baccalauréat et une maîtrise en éducation de l’Université de la Saskatchewan. En 2005, il a reçu un diplôme honorifique en entrepreneuriat et petites entreprises de la Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology et, en 2007, il a été nommé l’un des 100 diplômés les plus influents par l’Université de la Saskatchewan. M. Merasty s’est vu décerner la Médaille du jubilé d’or de la reine Élisabeth II et la Médaille commémorative du centenaire de la Saskatchewan.

David Besner

David Besner, Ph. D., est président de l’Institut de l’énergie du Nouveau-Brunswick et préside son Conseil consultatif scientifique. Il a aussi présidé plusieurs comités d’établissement de normes en matière de qualité de l’air et d’émission atmosphérique au Canada, a siégé au Conseil consultatif international sur la qualité de l’air ainsi qu’au comité sur la science transfrontalière du ministre de l’Environnement de l’Ontario.

Il a été le sous-ministre adjoint des Affaires intergouvernementales et des relations externes du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick. Sa carrière au sein du gouvernement comprenait des responsabilités associées à l’approbation industrielle, à la gestion des pesticides, à l’évaluation environnementale, à la qualité de l’environnement et à l’élaboration de politiques.

En 1972, il a créé le premier règlement sur la qualité de l’air de la province, ainsi que son premier règlement sur l’étude d’impact sur l’environnement au cours des années 1980. En outre, il a été responsable de différents programmes de consultations publiques, et a géré le renouvellement du programme au sein du ministère de l’Environnement, et l’intégration des ministères de l’Environnement et des Gouvernements locaux.

À la suite de son départ à la retraite comme fonctionnaire, il a, en 2001, créé sa propre firme d’experts-conseils, D. Besner & Associates Inc. Il occupe actuellement le poste de principal affilié d’Independent Environmental Consultants, en plus d’être gestionnaire de la planification, du marketing et des relations avec le gouvernement de Tire Recycling Atlantic Canada Corporation.

Au cours de sa carrière au sein du gouvernement et dans le cadre de son travail de consultant, il a animé plusieurs ateliers et processus de réorganisation, notamment l’élaboration de la stratégie du Nouveau-Brunswick en matière de développement durable.

Il a détient un baccalauréat ès sciences en génie chimique de l’Université du Nouveau-Brunswick, ainsi qu’un doctorat en génie de la santé environnementale de l’Université du Texas.

Wendy Grant-John

Wendy Grant-John a, pendant trois mandats, été la chef de la bande de Musqueam. C’était la première femme à être élue chef régionale de l’Assemblée des Premières Nations. À titre de chef de la bande de Musqueam, elle a aidé à négocier une des premières pêches commerciales autochtones au Canada, et elle a joué un rôle prépondérant dans le cadre de deux dossiers importants concernant les droits autochtones qui ont été présentés à la Cour suprême du Canada : R. v. Guerin et R. v. Sparrow.

Mme Grant-John a été conseillère non juriste de la Law Society of British Columbia, ainsi que membre du conseil d’administration de Canada Lands Company Limited. Elle a aussi occupé le poste de commissaire au sein de la Commission du saumon du Pacifique. Elle fut membre fondatrice et directrice de la Fondation autochtone de guérison, ainsi qu’une des fondatrices des Musqueam Weavers. En 2006-2007, elle était la représentante officielle du ministre des Affaires indiennes et du Nord Canada en ce qui a trait au dossier des biens immobiliers matrimoniaux dans les réserves.

Elle a travaillé au sein d’Affaires indiennes et du Nord Canada à titre de directrice générale régionale adjointe de la Colombie-Britannique. Elle est actuellement une des principales conseillères en ce qui a trait à la question autochtone de Deloitte, en plus d’être conseillère de la Première Nation de Musqueam.

Mme Grant-John a reçu l’Ordre de la Colombie-Britannique, en plus d’être détentrice de deux doctorats honorifiques en droit de l’Université Royal Roads et de l’Université Simon Fraser.

Brenda Kenny

Mme Kenny, Ph. D., compte une vaste expérience en réglementation de l’énergie, en durabilité et en élaboration de stratégie. Elle compte plusieurs années au sein de l’Office national de l’énergie, où elle a offert un leadership de cadre dans les domaines des politiques, des examens réglementaires et des finances.

De 2008 à 2016, elle a occupé le poste de présidente et de chef de la direction de l’Association canadienne de pipelines d’énergie (ACPE), au sein de laquelle elle a collaboré avec des partenaires de l’industrie et des intervenants clés, afin de faire avancer la sécurité des pipelines, l’excellence opérationnelle, le rendement environnemental et les politiques judicieuses.

Elle est professeure auxiliaire à la Haskayne School of Business de l’Université de Calgary. Elle est membre du conseil des gouverneurs de cette université, en plus de présider le comité de l’environnement, de la santé, de la sécurité et de la durabilité de ce conseil. Elle est aussi la co-présidente de l’initiative Femmes pour nature de Nature Canada et la vice-présidente du conseil d'Emissions Reduction Alberta (ERA), un organisme à but non lucratif indépendant de l’Alberta qui investit dans les solutions de technologies propres.

Mme Kenny est membre du Conseil des membres de Technologies du développement durable Canada, un organisme gouvernemental indépendant qui finance les projets de technologies propres au Canada.

Elle est boursière de la Canadian Academy of Engineering Fellow, membre de l’Institut des administrateurs de sociétés, en plus de participer activement à plusieurs conseils d’administration et groupes communautaires, notamment WaterSMART, la chambre de commerce de Calgary, Sustainable Calgary et imagineCALGARY.

Mme Kenny détient un doctorat en ressources et en environnement, une maîtrise en génie mécanique et un baccalauréat en sciences appliquées.